Comment utiliser le testeur numérique

Qui suis-je
Alejandra Rangel
@alejandrarangel
Auteur et références

Composants du compteur numérique

Nous commençons immĂ©diatement Ă  nous familiariser avec les diffĂ©rents composants du compteur numĂ©rique, afin de connaĂźtre en profondeur l'instrument : c'est une Ă©tape indispensable pour apprendre Ă  bien l'utiliser lors des mesures. Le format le plus rĂ©pandu est celui de multimĂštre de poche numĂ©rique, consistant essentiellement en un corps portable dans lequel se distinguent les Ă©lĂ©ments suivants :

  • Ecran - c'est le composant oĂč sont affichĂ©es les valeurs de mesure (des testeurs plus sophistiquĂ©s pourraient Ă©galement afficher des informations supplĂ©mentaires) : dans les appareils standard, il comporte 4 chiffres, avec la possibilitĂ© d'afficher un signe nĂ©gatif supplĂ©mentaire. Dans la plupart des appareils, l'Ă©cran est LED ou LCD et peut avoir rĂ©tro-Ă©clairage pour une meilleure consultation dans des conditions de faible luminositĂ©.
  • SĂ©lecteur - c'est la commande principale de l'instrument : elle permet de sĂ©lectionner le mode de mesurepar exemple courant (UNE), tension (V) e rĂ©sistance (Ω) et dĂ©finissez le relatif Ă©chelle de valeurs. Dans la plupart des appareils, il s'agit d'un simple bouton, mais dans certains modĂšles plus avancĂ©s, il peut y avoir un clavier.
  • Boutons - selon le modĂšle, celui de allumage de l'appareil et certaines fonctions supplĂ©mentaires qui peuvent ĂȘtre activĂ©es Ă  l'aide de boutons spĂ©cifiques, comme celui pour rĂ©tro-Ă©clairage ou celui nommĂ© Hold le verrouillage de la mesure sur l'Ă©cran.
  • Connecteurs - servent Ă  insĂ©rer les cordons de test pour connecter les circuits Ă©lectriques au testeur. Dans ce cas Ă©galement, selon le modĂšle, il peut y avoir plus d'entrĂ©es : comme base vous aurez certainement la porte disponible COM auquel le fil noir dĂ©diĂ© Ă  la terre est classiquement connectĂ©, tandis que celui portant la mention maVΩ est destinĂ© Ă  la sonde rouge et est complet de la fonctionnalitĂ© de voltmĂštre, ohmmĂštre e ampĂšremĂštre (dans certains cas, cependant, le testeur peut avoir des ports sĂ©parĂ©s pour chaque fonction). Un autre connecteur trĂšs utile est celui appelĂ© 10ADC (parfois identifiĂ© par 10A), utilisĂ© pour les mesures de courant supĂ©rieures Ă  200mA.
  • Compartiment Ă  piles - gĂ©nĂ©ralement placĂ© au dos de l'appareil, il sert Ă  abriter les piles indispensables au bon fonctionnement du testeur.

Pour effectuer les mesures sont Ă©galement fournis avec le testeur conseils, c'est-Ă -dire les sondes connectĂ©es Ă  une paire de cĂąbles rouge et noir qui se terminent Ă  l'autre extrĂ©mitĂ© par deux connecteurs circulaires recouverts de plastique, qui doivent Ă  leur tour ĂȘtre insĂ©rĂ©s dans les ports respectifs du multimĂštre.





Fonctions d'un compteur numérique

Il y a beaucoup fonctions d'un compteur numérique que vous pouvez utiliser pour diagnostiquer, par exemple, le fonctionnement d'un circuit électrique, ou simplement pour vérifier la tension résiduelle d'une batterie.

Les plus courantes, dont je vous expliquerai plus tard la méthode de mesure, sont celles relatives à la vérification des valeurs suivantes.

  • Tension - pourrait ĂȘtre continue (DCV), et est indiquĂ© dans le sĂ©lecteur par le symbole V- volts (pour mesurer, par exemple, la charge des batteries) ou en alternance (le symbole, dans ce cas, est formĂ© par la lettre V suivie du tilde ~) qui, c'est-Ă -dire varie dans le temps (comme dans le cas d'une alimentation Ă  partir d'un gĂ©nĂ©rateur)
  • RĂ©sistance - si vous devez vĂ©rifier la rĂ©sistance d'un appareil Ă©lectrique, vous devrez vous rĂ©fĂ©rer aux quantitĂ©s indiquĂ©es dans la section marquĂ©e duohmou [Ω].
  • Courant - Ă©galement dans ce cas, il est possible de mesurer Ă  la fois que continue (DC) que cela en alternance (AC) : vous trouverez l'Ă©chelle de valeurs disponible sous la lettre [A] dans le sĂ©lecteur. Quant au courant alternatif, il faut cependant savoir que de nombreux testeurs bon marchĂ© ne prennent pas en charge ce type de mesure.

Les multimÚtres plus avancés, en plus de fournir une mesure plus précise, peuvent avoir des fonctionnalités supplémentaires telles que celles pour l'analyse de fréquence, capacité, température, pour ne citer que quelques exemples destinés à une utilisation plus professionnelle de l'instrument. De nombreux appareils intÚgrent également un diodes et l 'oscilloscope.


Comment fonctionne le testeur numérique

AprÚs cet aperçu essentiel de l'appareil et des fonctionnalités de base dont il dispose, il est temps de comprendre comment fonctionne le testeur numérique: Dans les prochains chapitres, je vais vous montrer comment effectuer correctement une mesure de tension continuele résistance et courant continu, qui représentent les utilisations les plus courantes dans les domaines professionnels et non professionnels.


Mesure de tension

Dans quels cas vous pourriez avoir besoin du mesure de tension via votre multimĂštre ? La tension, comme vous le savez peut-ĂȘtre dĂ©jĂ , correspond Ă  l'Ă©nergie nĂ©cessaire pour dĂ©placer une unitĂ© de charge Ă©lectrique d'un point Ă  un point b: la pression qui s'exerce permet aux Ă©lectrons chargĂ©s de traverser un circuit de conduction et donc d'effectuer leur travail, comme l'allumage d'une lampe.

Il est mesuré en volt: la batterie, de ce point de vue, représente un exemple frappant de conducteur dans lequel, par un procédé chimique, le transport d'une certaine quantité d'énergie est favorisé pour permettre l'alimentation d'un appareil.

La procĂ©dure Ă  suivre pour tester la charge d'une batterie Ă  l'aide du multimĂštre est trĂšs simple : il faut d'abord insĂ©rer le connecteur du cordon de test noir dans le port COM et la sonde rouge dans ce maVΩ (ou, si prĂ©sent, dans celui dĂ©diĂ© avec le symbole [V]). Par la suite, le testeur doit ĂȘtre allumĂ© Ă  l'aide du bouton appropriĂ© AllumĂ© Éteint (ou en sĂ©lectionnant directement la valeur souhaitĂ©e Ă  partir du bouton).

La valeur choisie doit ĂȘtre supĂ©rieure (mais la plus proche possible) Ă  celle indiquĂ©e dans les spĂ©cifications de l'appareil sur lequel la mesure est effectuĂ©e : si, par exemple, vous voulez vĂ©rifier la charge d'un Stylet AAA 1,5V, sĂ©lectionnez le paramĂštre 2V Ă  l'aide du bouton.


Connectez maintenant l'extrémité du cùble noir à la masse de la batterie (pour ainsi dire, du cÎté avec le symbole [-] ), puis assurez-vous que l'extrémité du cùble rouge touche l'alimentation (symbole [+]) : l'écran affichera immédiatement la charge restante de la batterie.

Mesure de résistance

pour rĂ©sistance nous entendons la capacitĂ© d'un corps Ă  s'opposer au passage du courant Ă©lectrique. Il peut donc ĂȘtre utile d'effectuer une mesure de rĂ©sistance pour dĂ©terminer l'Ă©tat des composants qui font partie du circuit : avec le temps, en effet, l'usure peut conduire Ă  une dĂ©gradation de cette capacitĂ©.


Plus la valeur obtenue (exprimĂ©e en ohm), plus le courant pouvant traverser ce composant est faible : le fonctionnement du dispositif dans lequel il est intĂ©grĂ© pourrait ĂȘtre compromis si le test montre la prĂ©sence de valeurs de rĂ©sistance Ă©levĂ©es.

En premier lieu, il est important que le circuit que vous allez diagnostiquer soit déconnecté du secteur et n'est donc pas nourri de quelque façon que ce soit. DeuxiÚmement, il convient de noter qu'idéalement le composant à tester irait retiré du circuit, pour éviter que la mesure ne soit affectée par la présence d'autres composants.

Enfin, derniÚre précaution, il est important que, pendant le test, les mains ne touchent pas les cordons de test : le corps humain provoquerait une diminution de la résistance, ce qui ferait que le multimÚtre enregistrerait des valeurs irréelles.

Voyons donc comment effectuer cette mesure sur un résistance, ou ce composant qui, au sein d'un circuit, a pour but spécifique d'opposer une résistance électrique au passage du courant, par exemple pour limiter le courant destiné à certains secteurs qui nécessitent moins de ressources, tels que DEL.

Le branchement Ă  rĂ©aliser est le mĂȘme que vu dans le chapitre dĂ©diĂ© Ă  la tension : le connecteur du cĂąble noir doit ĂȘtre insĂ©rĂ© dans le port COM, le connecteur de cĂąble rouge dans le port maVΩ (ou sur celui dĂ©diĂ© Ă  l'ohmmĂštre, si disponible sĂ©parĂ©ment, identifiĂ© par le symbole Ω).

AprÚs avoir allumé le testeur, si vous n'avez aucune idée de la plage de résistance, c'est une bonne idée sélectionnez la valeur la plus élevée dans l'échelle des ohms (par exemple 2M), sauf s'il y a un bouton de gamme automatique, qui détermine automatiquement l'échelle en fonction des valeurs enregistrées.

Le multimĂštre affichera immĂ©diatement la valeur OL, avant mĂȘme de connecter les cordons de test au composant. En mĂȘme temps, vous remarquerez peut-ĂȘtre la prĂ©sence du symbole MΩ sur l'afficheur, comme dans cette phase (avec les cordons de test toujours pas en contact) la rĂ©sistance rencontrĂ©e est trĂšs Ă©levĂ©e.

Il ne vous reste plus qu'à établir le contact entre les fils et les extrémités métalliques de la résistance : si le testeur affiche un résultat égal à 0, vous devez mettre la valeur de référence à l'échelle à la suivante avec le bouton, et ainsi de suite, jusqu'à ce que vous obteniez un résultat cohérent.

Mesure de courant

La mesure du courant s'effectue à l'échelle de ampÚre, identifié par le symbole [UNE]. La marche à suivre, dans ce cas, est trÚs différente de celles de la résistance et de la tension (qui se déroulent en parallÚle) : je vous recommande de ne procéder que si vous vous sentez en confiance pour ce type d'activité, qui implique l'utilisation de flux de courant continu.

En gros, pour obtenir les valeurs rĂ©elles du flux d'Ă©lectrons traversant un circuit donnĂ©, il faut l'interrompre physiquement Ă  tout moment et rendre le composant de ampĂšremĂštre du testeur devient lui-mĂȘme une partie du circuit, mettant le courant au point suivant.

Le multimĂštre doit donc ĂȘtre connectĂ© en insĂ©rant le connecteur du cĂąble noir dans le port COM et le fil de test au fil sortant du circuit. Le connecteur du cĂąble rouge, par contre, doit ĂȘtre insĂ©rĂ© dans le port maVΩ (ou, si prĂ©sent, dans la porte dĂ©diĂ©e avec le symbole [UNE]) auquel le fusible de 200/250 mA, tandis que la pointe relative est en contact avec le cĂąble d'entrĂ©e du circuit (voir schĂ©ma ci-dessus pour plus de dĂ©tails). Remarque : si vous doutez que le circuit puisse utiliser plus de 200mA, il est conseillĂ© de dĂ©placer la sonde rouge sur le port de 10A, qui est connectĂ© Ă  un fusible capable de supporter une charge plus importante.

De plus, il est bon de savoir que pour ce type de mesure votre propre doit ĂȘtre surveillĂ© Ă©volution dans le temps, au moins pendant quelques secondes : il peut donc ĂȘtre utile de s'Ă©quiper de deux pinces mĂ©talliques capable de maintenir immobiles les fils qui permettent la sortie du courant en sĂ©rie du circuit et sa rĂ©introduction ultĂ©rieure, libĂ©rant ainsi les mains.

AprÚs avoir accédé au testeur, il active également le circuit : je vous propose de sélectionner le valeur d'échelle maximale en ampÚres, disponible sur votre multimÚtre et de le diminuer en fonction de la cohérence des données détectées. L'écran affichera la lecture instantanée du courant en Mode CC qui, selon les conditions d'utilisation du circuit, varieront de temps à autre.

Comment utiliser le testeur numérique


Audio Video Comment utiliser le testeur numérique
ajouter un commentaire de Comment utiliser le testeur numérique
Commentaire envoyé avec succÚs ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.